Conseils aux stagiaires

Avant de partir, pensez à faire des copies de vos cartes d’identité, passeport, permis de conduire ou tout autre document important. Deux solutions sont préconisées :

  • Durant votre programme sportif, conservez ces copies séparément des documents originaux.
  • Scannez vos documents et envoyez-les sur votre propre boîte mail afin de pouvoir les consulter à tout moment et presque n’importe où. Cette mesure est destinée à prévenir et anticiper tout risque de perte ou de vol.

En cas de perte ou de vol, contactez rapidement l’ambassade de France du pays dans lequel vous séjournez.

En cas de perte ou de retard de livraison de vos bagages par la société de transport, au départ comme au retour, et pour faciliter leur identification, il est important d’équiper vos valises d’étiquettes, sur lesquelles sont inscrites vos coordonnées. Il est aussi judicieux d’attacher un tissu, coller un autocollant, ou tout autre élément distinctif à vos bagages afin de les identifier plus rapidement dans l’aéroport et sur le tapis roulant.

Prenez la précaution de noter la référence de vos clés. Il peut être important d’en connaître les numéros en cas de perte ou de vol.

Le jour de l'inscription à votre programme sportif, il est primordial de contrôler la validité de votre passeport et celui des membres de votre famille. Pour toute information complémentaire, vous pouvez consulter le site : www.service-public.fr rubrique « Papiers – Citoyenneté ».

Pour pouvoir se rendre dans certains pays, il vous sera demandé un original de votre attestation d’assurance pour la demande de votre Visa. Nous vous invitons donc à nous contacter par e-mail pour toute demande d’attestation originale sur : gestion@ucpa-assistances.fr. Merci de nous indiquer votre numéro de souscription, les dates de votre séjour, le pays dans lequel vous allez vous rendre, ainsi que l’adresse du souscripteur. L’envoi se fera uniquement par courrier à l’adresse du souscripteur.

Si vous partez dans un pays de l'Espace économique Européen ou en Suisse, procurez-vous la carte européenne d'Assurance Maladie (www.ameli.fr).

Nominative et individuelle - même les enfants doivent posséder la leur -, la carte européenne d'assurance maladie atteste de vos droits à l'Assurance Maladie et permet la prise en charge de vos soins en Europe. Pour obtenir votre carte, connectez-vous à votre compte Ameli ou adressez-vous à votre caisse d'Assurance Maladie au moins deux semaines avant votre départ. Vous n'avez aucun document à fournir. Si votre départ a lieu dans moins de quinze jours, votre caisse d'Assurance Maladie peut vous fournir un certificat provisoire de remplacement qui atteste de vos droits. Il est valable trois mois et vous pourrez l'utiliser en attendant de recevoir votre carte. Votre carte est valable un an. En cas de perte ou de vol, informez votre caisse d'Assurance Maladie et adressez-vous à l'organisme compétent du pays dans lequel vous vous trouvez.

Chez le médecin, le pharmacien et dans les hôpitaux du service public, présentez votre carte ou votre certificat provisoire. Grâce à votre carte européenne d'assurance maladie, vos frais médicaux sont pris en charge dans les mêmes conditions que pour les assurés du pays qui vous accueille.

Afin d’éviter les troubles digestifs liés à l’alimentation, dans certains pays et notamment les pays chauds, il est préconisé de :

  • Boire de l’eau en bouteille industrialisée et capsulée, de l’eau gazeuse (plus difficile à falsifier) ou bouillie (thé, café…). Aussi, vous devez éviter les glaçons à moins qu’ils sortent de sacs industriels (dont l’eau est traitée) - proscrire les crudités qui probablement ont été lavées avec de l’eau non potable
  • Consommer des légumes qui au préalable ont été cuits ou bouillis
  • Se laver les mains avec de l’eau potable, surtout avant les repas

Pour obtenir des informations sur les formalités d’entrée sur le territoire, la législation, les risques naturels, les risques sanitaires et la situation géopolitique de votre (vos) pays de destination, nous vous invitons à consulter le site du ministère des affaires étrangères : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/

Vous êtes malade ou blessé pendant votre séjour : contactez le plateau d'assistance Mutuaide dès la survenance du problème. Tant que vous vous trouvez hospitalisé, que vous êtes jugé intransportable par décision de nos médecins et que des soins sont prescrits en accord avec nos médecins, notre plateau d’assistance peut faire l’avance des frais d’hospitalisation.

Pour ne pas être pris au dépourvu en cas de problème, il est préférable de vous munir de différents moyens de paiement tel qu’une carte bancaire, des espèces, des chèques voyage, etc… De plus, une fois arrivé sur votre lieu de séjour, pensez à changer votre argent dans les bureaux de change de l’aéroport. Cela vous permettra d’être préparé aux premières dépenses.

Si vous suivez un traitement médical lors de votre programme sportif, pensez à prendre pour chaque médicament sa boîte et sa notice ce qui permettra au médecin de reconnaître le médicament par sa composition. En effet, beaucoup de médicaments n’ont pas le même nom et emballage d’un pays à l’autre. Pour éviter tout risque de perte pendant le transport, il est important de ranger vos médicaments et ordonnances dans vos bagages à main plutôt que dans vos valises.

Afin de connaître les risques que comporte votre programme sportif et obtenir un certificat médical, il est important que vous consultiez votre gynécologue. Gardez son numéro de téléphone sur vous une fois sur place, il pourra vous être utile en cas de besoin. Renseignez-vous sur les dispositions sanitaires du pays dans lequel vous séjournerez sur le site du ministère des affaires étrangères : www.diplomatie.gouv.fr. Les informations recueillies peuvent vous permettre d’éviter les pays nécessitant des vaccinations particulières. Une fois sur place, hydratez-vous en évitant l’eau du robinet, et éviter les expositions au soleil qui vous menacera du « masque de grossesse » (tâches brunes sur le corps, qui peuvent mettre un certain temps à disparaître complétement).